Guide du pantalon : skinny, tregging, carrot… Kesako ?

08.09.2011

Catégorie : Tendance

Le skinny, le slim, le tregging, le flare, le bootcut, le regular, le pattes d’eph, le boyfriend, le pantalon carrot… Avec toutes ces formes, on a du mal à y voir clair, non ? Je vous propose donc un petit récap de tout ce qui se dit, de tout ce qui se fait autour du pantalon !

Le slim : Le slim est un jean entièrement moulant. Porté, le slim tombe en accordéon sur les chaussures – surtout s’il est très long.

Le skinny : Plus sexy et plus féminin, les jeans skinny dessinent fièrement la silhouette. Moulant de tout son long et resserré en bas.

Le tregging : Contractions des mots anglais trousers (pantalon) et legging, le tregging est adopté aujourd’hui par les célébrités en mal de nouveauté. Le tregging est une sorte de legging ou plus simplement de slim en cuir et représente un accessoire de mode indispensable.

Le flare : Très féminin, le flare est un jean droit. Très moulant, il épouse la taille, les fesses et les cuisses, puis il s’évase au niveau des chevilles. Le jean Flare séduit à la fois par son look décontracté et élégant. Plus féminin que le baggy, plus facile à porter que le slim, le flare s’adapte aux morphologies minces et élancées.

Le bootcut : Coupe resserrée au niveau du genou puis s’évase légèrement jusqu’à la cheville.

Le regular : Coupe droite, c’est la coupe traditionnelle sans évasement ou resserement au niveau du genou.

Le boyfriend : Le jean boyfriend constitue une réplique parfaite au jean slim. Le jean boyfriend se reconnaît à sa coupe très large et à sa couleur délavée. Le plus souvent retroussé à la cheville, le jean boyfriend s’appelle ainsi car, à l’origine, c’est un vêtement destiné aux garçons (« boyfriend » en anglais signifie « petit-ami »). Aujourd’hui, ce jean a été adopté par les filles qui ne veulent plus s’en séparer.

Le patte d’eph : Ce pantalon, très prisé pendant les seventies, s’élargit nettement à partir des genoux. Le bas est très large et tombe naturellement sur la chaussure.

Le pantalon carrot : Le « pantalon carrot », s’appelle ainsi en raison de sa forme originale, qui rappelle fortement celle de la carotte. Ce vêtement, large au niveau des cuisses et resserré vers le bas, est très souvent confondu avec le Jodhpur. La différence vient du fait que le pantalon carrot se porte en taille haute. Pour éviter l’aspect bouboule, il vaudra mieux l’associer à un petit haut sans manches et moulants et privilégier des chaussures à talons pour élancer la taille.

jean

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *